Catégories
Article Français

L’intelligence artificielle, un moyen de se reconnecter

Article publié par Simon ZHANG le 11/02/2021

Depuis ses débuts, l’intelligence artificielle a démontré des capacités allant au-delà de ce que nous, humains, pouvons faire. Le potentiel et les possibilités s’y cachant derrière perturbent les marchés, les emplois mais surtout les esprits. Mon objectif dans cet article n’est pas de critiquer nos instincts les plus primaires comme la peur, mais de bien souligner les différentes solutions qu’elle peut apporter aux problèmes au sein de nos relations interpersonnelles. Ce sera l’occasion de parler de sujets tels que la solitude, les chatbots mais aussi des rencontres amoureuses.

Identifier la solitude

Un des problèmes majeurs impactant notre moral remis sous le joug du confinement est notre capacité à se connecter avec les autres. Beaucoup de témoignages de personnes se sentant seules ressortent. Ces derniers montrent que tout type de démographie est touché. La solitude est encore un sujet dur à traiter car les médias n’en parlent pas assez mais il s’agit d’un réel problème. D’après l’étude menée par Julianne Holt-Lunstad, professeure de psychologie à l’Université de Brigham Young, la solitude et l’isolement social peuvent augmenter le risque de décès prématuré jusqu’à 50%. Elle serait plus fatale que l’obésité ou encore le tabagisme.

Pour remédier à cela, des chercheurs de la faculté de médecine de l’Université de Californie à San Diego ont développé une intelligence artificielle permettant de mesurer le niveau de solitude chez les adultes en analysant la parole. C’est en exploitant le traitement automatique des langues que des systèmes de machine learning avancent au point d’être capable de détecter des troubles mentaux tels que la psychose, le trouble de stress post-traumatique, la bipolarité, la dépression et maintenant la solitude.

Selon l’étude le modèle aurait 94% de chance de prédire correctement le sentiment de solitude. Plus la personne se sentait seule, plus la réponse aux questions centrées sur la solitude était longue.

Grâce à cela, un maximum de personnes souffrantes pourront être diagnostiquées. Il y a de fortes chances qu’une personne de votre entourage soit affectée, mais cette fois-ci une chose est sûre : c’est la connaissance de la souffrance présente chez l’autre. Ici l’intelligence artificielle est une porte ouverte sur l’état mental d’une personne et peut donner naissance à une main tendue, une réelle reconnexion.

Parler de manière décomplexée

Certains sujets sont difficiles à aborder avec les autres. Bien souvent, les personnes se sentent mal à l’aise et décident de rester silencieux, par peur du jugement. Les mots peuvent être aussi bien assassins que curatifs.

Des entreprises comme Pandorabots tentent de donner une oreille attentive. Pandorabots se concentre principalement sur la réalisation de chatbots et a fini par développer Mitsuku, un robot doté d’une intelligence émotionnelle avec qui il est possible d’avoir une discussion. Les utilisateurs s’adressent à Mitsuku pour se sentir moins seuls. Fait également intéressant, les personnes entrant en contact avec Mitsuku le font pour une grande variété de raisons. Par exemple, les adolescents et les jeunes adultes parlent de harcèlement scolaire ou bien parfois pour avoir des conseils romantiques.

 Les personnes âgées utilisent aussi Mitsuku pour leur tenir compagnie. Il faut savoir que 300 000 français de plus de 60 ans se retrouvent en état de mort sociale. 32% n’ont aucune personne à qui parler de sujets personnels. L’intelligence artificielle sous cette perspective offre du réconfort et du dialogue. Néanmoins, Mitsuku ne remplace en aucun cas une vraie personne mais dans le meilleur des cas, elle peut aider à prendre contact avec autrui.

“Mitsuku ne prétend pas d’être capable de remplacer une vraie personne, mais elle est toujours disponible si quelqu’un a besoin d’elle, à la place de parler aux quatres murs”Steve Worswick, concepteur IA senior à Pandorabots

Faire des rencontres de meilleure qualité

Certaines applications de rencontres telles que OKCupid utilisent le machine learning pour améliorer la compatibilité entre 2 profils. C’est grâce aux réponses que vous fournissez à des questions personnelles telles que : « Voulez-vous avoir des enfants un jour ? », « Aimez-vous être le centre de l’attention ?» que l’application de rencontre vous met en relation avec un profil.

Il s’agit d’un moyen efficace, au point que le Japon est prêt à investir plus de 19,2 millions de dollars dans des services de rencontres alimentés par l’intelligence artificielle. Cette dernière décision s’explique à cause de la situation critique du Japon. En effet, en 2019 le Japon a enregistré le plus faible nombre de naissances depuis 1899. L’intelligence artificielle serait un nouvel espoir pour combattre le taux de célibat très élevé (65% pour les 18-34 ans) face à une population se faisant de plus en plus vieillissante.

Désormais, nous pourrions donc conclure que l’intelligence artificielle est un outil formidable qui peut être appliqué à tous les domaines pour résoudre tous types de problèmes. Mais comme tout outil, il faut se prémunir de patience et de vigilance car en effet l’intelligence artificielle peut nous rassembler ou bien nous diviser. C’est pourquoi les usages doivent être contrôlés afin de limiter les abus et de contribuer au bien commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *